webleads-tracker

Our website use cookies to improve and personalize your experience and to display advertisements (if any). Our website may also include cookies from third parties like Google Adsense, Google Analytics, YouTube. By using this website, you consent to the use of cookies. We've updated our Privacy Policy, please click on the button beside to check our Privacy Policy.

Le RGPD : une opportunité pour les entreprises, synonyme d’une meilleure gouvernance des données

 

 

Le 8 juillet 2019, British Airways a annoncé avoir écopé d’une amende de plus de 200 millions d’euros après le vol l’année dernière des données financières de centaines de milliers de clients. L’affaire a été instruite par l’organisme chargé de la protection des données, l’Information Commissionner’s Office (ICO), jumelle de la CNIL en France.

 

C’est justement pour renforcer le contrôle et l’application des sanctions sur tout le territoire européen que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur en mai 2018. Il prend à bras-le-corps les questions de cybersécurité, de respect et de protection de la vie privée des citoyens.

Son objectif est simple : Redonner aux citoyens le contrôle de leurs données personnelles, tout en simplifiant l’environnement réglementaire dans lequel évoluent les entreprises. 

 

Parmi les mesures phares du dispositif, on trouve : 

 

  • La nécessité d’assurer la transparence des données personnelles ; 
  • L’obligation de donner des gages en matière de traitement des données personnelles ;
  • ou encore, idéalement, le recrutement d’un Data Protection Officer chargé de piloter la gestion et le traitement des données de l’entreprise. 

 

Mettre en place un dispositif de gouvernance des données pour répondre aux nouveaux enjeux du RGPD devient indispensable pour toutes les entreprises, quelles que soient la nature ou l’ampleur de leurs flux de données. 

 

Sans cela, elles s’exposent à de nombreux risques :

 

  • Des risques réglementaires tout d’abord avec la possible exposition à des amendes et sanctions pour non-respect des règles ;
  • Des risques de fuite et de perte de données dus à la croissance constante des flux puisque les entreprises doivent se préparer aujourd’hui à traiter et gérer des données en abondance tout en s’assurant de leur fiabilité ;
  • Des risques d’image et de réputation causés par une mauvaise gestion des données auprès des partenaires commerciaux et du grand public, logiquement très préoccupés par les questions de confidentialité et de protection de leurs données personnelles.

 

C’est seulement en mettant en place des solutions sécurisées et adaptées à leurs flux de données que les organisations parviendront à garantir les droits de leurs clients et utilisateurs.

 

Au-delà de l’aspect réglementaire, les contraintes liées au RGPD, si elles sont gérées de manière adéquate, offrent de nombreuses opportunités : 

 

  • Grâce au RGPD, le client est remis au centre des enjeux data : les entreprises ont tout intérêt à mettre en place des stratégies pour le respect de la vie privée ; 
  • Ces nouvelles mesures exigent une meilleure connaissance des clients, ce qui se traduit par une personnalisation accrue des offres qui leur sont proposées, à tous les niveaux de l’organisation ; 
  • Avec la digitalisation des entreprises, c’est l’occasion également de s’acculturer et de se familiariser avec le monde de la data. In fine, cela contribue à valoriser son activité grâce à un meilleur suivi des données, de mesurer son rendement via le ROI et enfin de sensibiliser sa hiérarchie à ces questions.

 

Au-delà d’une simple réglementation à laquelle il est impératif de se conformer, le RGPD remet le client et ses attentes au cœur des activités de l’entreprise et répond à des enjeux qui menacent les sociétés dans tous les secteurs.

 

Head of Business Services / Actuaire